Concours national de la Résistance et de la Déportation

La bataille de Vira : le 9 juin 1944

Par SARA GUERINEAU, publié le mardi 26 mars 2013 14:32 - Mis à jour le jeudi 28 mars 2013 12:45

 

 

La bataille de Vira :
Le 9 juin 1944
 
Article réalisé par Alexis et Sorin
 
La bataille de Vira a commencé le 9 juin 1942. Les allemands sont arrivés ce matin-là car ils avaient entendu parler d'un groupe de résistants dans la vallée du Douctouyre. Comme ils  pouvaient arriver par deux voies, la route de Lavelanet et la route de Pamiers, deux groupes de résistants partent de chaque côté pour surveiller les deux routes.
 
Les résistants avaient comme seul moyen de transport des vélos et comme armement une mitrailleuse démontée en trois parties attachées sur le cadre des vélos. Un des résistants, qui était en train de discuter avec une jeune fille et son grand-père dans un champ près de Vira, a commencé à ouvrir le feu sur la colonne d'allemands qui arrivait.
Ce tir a sonné le début de la bataille : les allemands ont riposté sur le groupe de résistants qui était posté sur la colline ; ils n'ont pas eu le temps d’installer la mitrailleuse correctement, elle s'est enrayée et ils n'ont plus réussi à tirer. Sur les quatre résistants présents, un seul a réussi à s’échapper.
De son côté, le groupe qui était sur la route de Lavelanet a entendu des coups de feu, les résistants sont donc montés sur la colline de Thuriège afin de voir ce qui se passait. Arrivés au sommet, ils ont commencé à tirer pour stopper la progression des allemands vers le moulin. Ceux-ci ont ensuite battu en retraite mais ils sont revenus quelques jours plus tard.
 
Le 11 juin 1944,les allemands ont tiré des coups de canon en direction du moulin de Rocles puis ils ont dynamité le bâtiment.
Le 13 juin 1944, au Merviel, les allemands ont assassiné un cafetier car des résistants venaient se retrouver dans son arrière salle. Ils pensaient qu'il savait des choses, donc ils l’ont torturé puis ils ont brûlé son café.      
Le 19 juin 1944, la famille Naudy a été massacrée car elle avait aidé les résistants en leur donnant des provisions et des renseignements.